Publié par Laisser un commentaire

Top 10 des raisons d’utiliser les huiles essentielles antibiotiques

huiles essentielles

L’intérêt de cet article est de présenter les huiles essentielles comme alternative aux médicaments antibiotiques actuellement utilisés

Les huiles essentielles ne provoquent pas d’antibio-résistance

On sait aujourd’hui que les antibiotiques perdent de leur efficacité au fur et à mesure de leur utilisation. D’après l’OMS (Organisation mondiale de la santé), plusieurs de nos antibiotiques perdront totalement leur efficacité d’ici une quinzaine d’années. En effet les germes se sont habitués et ont modifié leur structure en conséquence. De ce fait, il faut augmenter les doses d’antibiotiques pour avoir un traitement efficace. C’est ce qu’on appelle la résistance aux antibiotiques.

Alors que la France est un des plus gros consommateur d’antibiotiques, elle détient aussi le record du plus grand nombre de victimes de bactéries résistantes. De plus, les consommateurs d’antibiotiques sont sujets aux effets secondaires de ceux-ci. En effet, l’association américaine de médecine a constaté que les antibiotiques augmentent le risque de cancer du sein par exemple.

À l’inverse des antibiotiques, l’efficacité des huiles essentielles ne faiblit pas au fur et à mesure de leur utilisation. Il est nullement nécessaire d’augmenter la dose pour guérir. Cela est dû à la richesse des éléments qui les composent. Elles sont d’autant plus efficaces qu’elles sont mélangées entre elles, empêchant les bactéries de s’y habituer.

huiles essentielles
huiles essentielles

La plupart des huiles essentielles antibiotiques sont également antivirales

C’est un critère de choix exceptionnel, surtout lorsque l’on sait que dans 80% des cas, les médecins prescrivent des antibiotiques alors que les maladies sont dues à des virus. Les huiles essentielles, quant à elles, vont lutter efficacement contre les virus et auront une action préventive contre les sur-infections dues aux bactéries.Voici un exemple courant : En traitant la grippe ou le rhume avec les huiles essentielles, on évite qu’ils dégénèrent en bronchite ou sinusite.

Les huiles essentielles agissent d’avantage que les antibiotiques

Les antibiotiques et les huiles essentielles n’ont pas le même principe d’action. Les antibiotiques, eux, empêchent les germes de se reproduire et de survivre en bloquant leurs fonctions de base ( organique et métabolique ). Les huiles essentielles, quant à elle, auront le même principe d’action mais en plus modifieront l’environnement dans lequel évoluent ces germes, rendant ainsi leur lieu de vie impropre à la prolifération.

Les huiles essentielles sont très concentrées en principes actifs

La haute teneur en principes actifs des huiles essentielles les rends terriblement efficace par voie orale dans des concentrations 50 fois plus faible que celle des antibiotiques.

L’action des huiles essentielles est mieux ciblée

Les antibiotiques détruisent massivement les bonnes comme les mauvaises bactéries, ce qui explique les traitements répétés contre les otites, sinusite, pharyngite chez les enfants. À l’inverse, les huiles essentielles stoppent la prolifération des germes nocifs mais favorisent également la réponse immunitaire naturelle de notre organisme.

L’huile essentielle comme seul traitement

La plupart du temps, l’aromathérapie peut complètement remplacer un traitement antibiotique.

L’huile essentielle en renfort

Il est également possible d’utiliser l’aromathérapie afin augmenter l’efficacité d’un antibiotique classique, et ainsi obtenir des résultats plus rapides et durables.

La recherche scientifique des huiles essentielles antibiotiques est évoluée

L’aromathérapie est une science qui suit les mêmes procédés de recherche que l’antibiothérapie. Afin d’analyser l’efficacité d’une huile essentielle, les tests sont effectués en laboratoire. Les chercheurs prélèvent des germes nocifs chez un patient malade qu’ils confrontent à des extraits d’huile essentielle dans une boîte de Petri. L’efficacité de l’huile essentielle est alors évaluée par la réaction des germes nocif au contact de cette huile. C’est le même procédé qui est utilisé pour la conception d’antibiotiques. Aujourd’hui, les germes nocifs résistent de plus en plus aux antibiotiques. Fort de ce constat, de belles portes s’ouvrent à la solution alternative qu’est l’aromathérapie.

Une action multiple

Une huiles essentielles antibiotiques est capable d’agir sur un nombre très élevé de bactéries différentes, alors qu’un antibiotique classique n’agit que sur quelques germes.

Action préventive de l’huile essentielle antibiotique

L’utilisation d’un vaporisateur ou d’un diffuseur d’huiles essentielles permet de désinfecter une pièce en moins de 10 minutes point

Comment choisir son diffuseur d’huiles essentielles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *